Vers l’ODbL dans les institutions culturelle ?

données ouvertes

A l’occasion du lancement de l’antenne française de l’Open Knowledge Foundation le 12 décembre à la Cantine Paris, je suis intervenu pour présenter 4 pistes pour un open data des biens communs. Retour sur cette intervention sous forme d’interpellation…

L’open data et les biens communs, une (trop) vieille histoire ?

Il y a une filiation entre le mouvement d’ouverture des données et la philosophie des biens communs. Les données ouvertes sont une illustration de la notion de biens communs informationnels proposé par Elinor Ostrom, « prix Nobel » d’économie en 2009. Les données ouvertes nous appartiennent à tous et, contrairement à l’eau ou à l’air (d’autres biens communs), elles sont dites non-soustractibles : leur usage par l’un n’empêche pas les usages par les autres. En d’autres termes : si je réutilise une donnée ouverte, cela n’empêche pas un autre réutilisateur de faire de même.

Cette proximité biens…

View original post 1 231 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s