Archives du mot-clé Web sémantique

Web sémantique, Open Data et bibliothèques : l’exemple de data.bnf.fr

Les catalogues de bibliothèque sont des instruments de recherche précis et parfois complexes, en tout cas toujours neutres : ils reprennent des informations factuelles et la censure n’y est pas pratiquée. Le Web les bouscule, du moins dans leur forme traditionnelle. En ligne, les catalogues ne sont pas seulement des outils de gestion et de localisation, mais aussi des outils de référence, pouvant servir à établir une bibliographie, à vérifier une information, ou à se procurer un document numérisé.

Dans le projet data.bnf.fr, lancé en 2011 , la Bibliothèque nationale de France organise la rencontre entre les données de ses catalogues et deux secteurs innovants : le Web sémantique et l’« Open Data ».

Lire la suite : Le Blog du LABO BnF: Web sémantique, Open Data et bibliothèques : l’exemple de data.bnf.fr.

Publicités

Présentation du projet Datalift | datalift.org

Un catalyseur pour le web de données

Datalift porte les données brutes structurées venant de plusieurs formats (bases de données, CSV, XML) vers des données sémantiques interconnectées sur le Web de données. Datalift est un projet de recherche expérimentale financé par l’agence nationale de la recherche. Le but du projet est de développer une plateforme pour publier et interconnecter des jeux de données sur le web de données. Datalift à la fois publie des jeux de données provenant d’un réseau de partenaires et propose un ensemble d’outils facilitant le processus de publication de jeux de données.

En route vers le paradis des données

Le projet va proposer des outils permettant de faciliter le processus de publication des données à chacune de ses étapes:

  • Sélection des ontologies pouvant décrire les données
  • Conversion des données en RDF en rapport avec la ou les ontologies selectionnées
  • Publication sur le web de données
  • Interconnexion des données avec d’autres jeux de données

viaPrésentation du projet Datalift | datalift.org.

Etalab reçoit le « Datalift Camp » le 10 octobre prochain – Etalab, mission chargée de l’ouverture des données publiques et du développement de la plateforme française Open Data

Depuis environ un an, une équipe de l’INRIA, LIRMM, Eurecom, Mondeca, Atos Origin, l’IGN, l’INSEE, la FING et financée par l’Agence Nationale de la Recherche, développe la plateforme open source DataLift qui permet d’élever des données brutes structurées (bases de données, CSV, XML, SHP, etc.) vers des données sémantiques interconnectées.

Etalab reçoit le « Datalift Camp » le 10 octobre prochain - Etalab, mission chargée de l'ouverture des données publiques et du développement de la plateforme française Open Data

Depuis sa mise en ligne le 5 décembre 2011, la plateforme Data.gouv.fr utilise des technologies sémantiques françaises qui permettent une gestion flexible des connaissances, leur enrichissement et une analyse approfondie des données. Ces technologies et les travaux d’harmonisation de la diffusion des données de l’Etat permettent aux utilisateurs de comparer et recroiser les données de différents producteurs, d’explorer les données et d’en découvrir d’avantage.

Etalab porte un intérêt marqué aux travaux de recherche menés par DataLift. Etalab accueillera  dans le cadre des Dataconnexions, la journée de formation-action du 10 octobre 2012 dans ses locaux, au 20 avenue de Ségur.

En introduction et, par la pratique, tout au long de la journée, des experts du web des données vous amènent à comprendre chacun des bénéfices de ces technologies. Ensuite, les participants au DataLift Camp évalueront ensemble les jeux de données proposés avant de travailler en groupe à leur élévation sémantique.

Les activités seront encadrées par Etalab et des experts du web sémantique.

Pour participer au « Datalift Camp » du 10 octobre, en collaboration avec Etalab, inscrivez-vous ici

viaEtalab reçoit le « Datalift Camp » le 10 octobre prochain – Etalab, mission chargée de l’ouverture des données publiques et du développement de la plateforme française Open Data.

 

Comment accéder aux données des 20 millions d’œuvres ouvertes par Europeana

Tout d’abord, il est très important de savoir que ces données sont disponibles sous la licence  Creative Commons CC0, qui permet un usage gratuitement, y compris à des fins commerciales, sans aucune restriction.

Pour accéder aux données, Europeana propose deux services selon vos besoins, l’organisation de votre site et les compétences techniques dont vous disposez..

1 – Une API vous permet de créer les applications de votre choix, à partir d’une vue personnalisée du contenu d’Europeana sur votre site Web, pour la créer des mash-ups ou de nouveaux services comme des applications pour mobiles ou tablettes.

2 – Un Widget offre un champ de recherche prêt à l’emploi destiné à ceux qui souhaitent aux données des collections d’Europeana avec peu d’efforts. L’aspect du widget est facilement modifiable et configurable. Il s’intègre rapidement par un simple copier-coller d’un bout de code HTML dans une page votre site.

Pour disposer de ces outils, il faut s’enregistrer ici.
Les conditions d’utilisation sont à lire ici
La documentation technique peut être téléchargée ici

Il est possible de contacter l’équipe à ce numéro +31 70 3140972 et à cette adresse mail : api@europeana.eu

Open Data : Europeana ouvre les données de 20 millions d’œuvres

Europeana, la médiathèque co-financée par l’Union Europénne, a annoncé mercredi la mise en ligne d’un ensemble de métadonnées couvrant 20 millions d’oeuvres numérisées, sous une licence gratuite qui autorise toute forme d’exploitation.

Excellente nouvelle pour les développeurs, et pour les amateurs d’art. Alors qu’en France les données culturelles sont exclues du champs des données devant être offertes librement au public, Europeana a annoncé mercredi l’ouverture de ses métadonnées couvrant 20 millions d’oeuvres référencées, dans 29 langues. Les données accessibles via une API sont publiées sous une licence Creative Commons CC0, la plus généreuse de toutes, qui autorise quiconque à exploiter l’ensemble gratuitement, y compris à des fins commerciales, sans aucune restriction.

Cette initiative, d’une ampleur inédite au monde, « offre un nouvel élan à l’économie numérique, en fournissant aux entrepreneurs électroniques de nouvelles opportunités pour créer des applications et des jeux innovants pour les tablettes et smartphones, et pour créer de nouveaux services et portails web« , estime Europeana.

Un article de Numerama du 12/09/2012
En savoir plus : Europeana Professional et Europeana Data Exchange Agreement

La société Antidot montre son savoir faire par une remarquable démonstration des possibilités du maillage des données grâce aux technologies du Web de Données.

Saignon – Abbaye Saint-Eusèbe.
Auteur : EmDee, CC BY-SA 3.0

 » L’ouverture du site data.gouv.fr le 5 décembre 2011, aussitôt suivie d’autres initiatives, a marqué une accélération du mouvement Open Data en France.
Nous avons voulu apporter notre pierre à l’édifice, en réalisant une démonstration qui met en avant le grand intérêt qu’il y a à pouvoir mailler des données issues de différentes sources grâce aux standards du web sémantique, et la capacité de notre solution Antidot Information Factory à le faire rapidement et simplement, dans une approche industrielle.

Et parce que la France est la première destination touristique mondiale et que nos territoires regorgent de trésors architecturaux et patrimoniaux, nous avons choisi de réaliser une application de recherche qui vous permet de partir à la découverte près de 44.000 monuments historiques français ! « 

En savoir plus sur cette démonstration
Infos techniques : Antidot Information Factory

via Monuments historiques – Accueil.